Astuces pour construire une cabane dans un arbre

Quel type de peinture utiliser sur du bois ?
septembre 11, 2020
Comment faire un scellement de carrelage ?
septembre 11, 2020

Le rêve américain n’est pas seulement de se réaliser au pays des étoiles et des rayures, mais aussi d’avoir une cabane dans un arbre. Combien de fois avez-vous rêvé de regarder une émission de télévision américaine ? Vous rêviez d’un endroit secret pour vous réfugier et retrouver vos amis pour jouer ? Si, enfant, vous ne pouviez pas réaliser ce rêve et que vous êtes un amateur de bricolage, suivez le guide et faites-en un maintenant pour vos enfants.

Comment choisir le bon arbre ?

Un arbre qui peut résister à la construction d’une maison en bois, quelle que soit sa luminosité, est certainement une plante grande et robuste. Les hêtres, les chênes, les érables et les grands sapins se prêtent bien à l’exercice. Le tronc doit être fort et robuste, les branches, surtout, ne doivent pas paraître fragiles mais solides et fortes. Les racines doivent être beaucoup plus fermes : l’arbre doit être stable et ne doit pas présenter de signes de maladie ou de parasites qui pourraient l’affaiblir. Consulter un jardinier dans le choix n’est pas un excès de zèle, mais plutôt un choix responsable. N’oubliez jamais que la cabane doit être sûre pour ceux qui y pénètrent, à l’épreuve des enfants comme des adultes, une maison bien faite pourra également vous accueillir sans problème. Le diamètre de la tige doit, dans tous les cas, être supérieur à 35-40 cm. Si vous avez l’intention de profiter, de la proximité de deux arbres, veillez toujours à ne pas compromettre la stabilité et la santé des plantes et construisez une base qui combine les deux arbres ferme, mais flexible et, éventuellement, amovible.

Quels matériaux obtenir ?

Les herbes, les poutres en bois, les tuiles ou la tôle ondulée sont parmi les matériaux fondamentaux pour la réalisation du projet. Lors de la conception d’une cabane dans un arbre, il est essentiel de respecter l’environnement qui vous entoure. Tout ce qui concerne le projet, le choix des matériaux et sa réalisation doit préserver l’intégrité de l’arbre et de l’environnement naturel. De plus, le projet doit être amovible. Cela signifie qu’une fois que la maison ne sera plus utilisée, il doit être possible de la démonter sans endommager l’installation, ce qui vous permettra de rétablir l’état d’origine. Il convient donc de privilégier les matériaux écologiques, recyclables et respectueux de l’environnement.

Ce qu’il faut faire avant de commencer ?

Dans certaines régions soumises à des contraintes paysagères ou environnementales particulières, il n’est pas possible de construire une structure sur un arbre. Assurez-vous donc de vérifier si vous devez demander une autorisation pour construire une cabane dans un arbre. Prenez contact avec votre Conseil municipal et vérifiez s’il existe des règlements locaux, des statuts ou tout autre élément susceptible de restreindre la construction. Dans certaines municipalités, il peut être nécessaire de demander une autorisation avant de pouvoir construire une cabane dans un arbre. Ne vous arrêtez pas aux aspects bureaucratiques, mais respectez également les contraintes de bon voisinage. Contacter les voisins et les alerter sont toujours une bonne idée. La cabane dans l’arbre pourrait ruiner la vue depuis leur maison ou perturber leur intimité. Choisissez soigneusement l’emplacement de la maison de manière à ce qu’elle soit visible depuis votre domicile, afin de la garder sous contrôle, mais aussi de ne pas la placer trop près ou à la hauteur des fenêtres et balcons des voisins, afin d’éviter les plaintes ou tout autre problème.

Comment construire une cabane dans les arbres ?

Pour une maison de 3 mètres sur 3 mètres, un arbre du diamètre mentionné ci-dessus sera suffisant. Cela dit, il faudra établir comment réparer la maison. Les poutres de soutien de la plate-forme peuvent être vissées directement sur le tronc de l’arbre, mais cela l’endommagerait, bien qu’il soit possible de minimiser le risque avec les bons matériaux. Sinon, la maison pourrait être soutenue par des poteaux enfoncés dans le sol. Vous devrez laisser beaucoup d’espace autour de la plateforme pour que l’arbre puisse se déplacer librement dans le vent. Là encore, vous pouvez faire suspendre le mât entre les branches par des cordes, des câbles ou des chaînes. Ce n’est pas une solution optimale pour tous les types d’arbres et les maisons particulièrement lourdes.

Comment réaliser l’échelle d’accès ?

L’échelle d’accès à la maison peut être conçue de trois manières différentes. L’échelle de corde nécessitera une série de courts barreaux qui sont fixés à la corde, jusqu’au sol. Sinon, l’échelle standard est le moyen le plus rapide d’accéder à votre maison. Enfin, le plus fascinant est certainement l’échelle fixe en bois avec main courante. La solution la plus élaborée, mais aussi la plus sûre.

Commencez à travailler sur la cabane dans les arbres.

La hauteur idéale pour une cabane dans les arbres se situe entre 1,5 et 2,5 m car construire des cabanes trop hautes peut être dangereux pour les enfants. Toujours pour leur sécurité, concevez une clôture ou une balustrade de sécurité autour de la plate-forme. La bonne hauteur sera de 70 à 90 cm, avec une distance entre les poteaux verticaux ne dépassant pas 15 cm.

Passez maintenant à la construction proprement dite.

Une fois que les poteaux de soutien, solution numéro deux y ont été fixés, les poutres où seront fixées les planches de plancher y seront fixées. Une fois le sol monté, il passera aux murs. Les planches, dans ce cas, devront être adaptées aux courbes des branches, il est donc préférable d’utiliser celles qui sont façonnées. Pour le toit, enfin, il est possible de fixer des tôles ondulées ou des panneaux étanches, afin de ne pas gaspiller trop de bois. Peindre le tout dans vos couleurs préférées donnera la touche finale à l’œuvre, même si la couleur intemporelle du bois est définitivement la finition parfaite.