Bien choisir l’exposition de sa véranda

Caractéristiques des portes et fenêtres en bois
octobre 8, 2020
Isolation extérieure
Isolation extérieure : Quels matériaux utiliser ?
décembre 17, 2020
Exposition de véranda

 

Lorsque l’on souhaite faire construire une véranda, on s’intéresse souvent aux matériaux de construction, à la surface vitrée ou encore au type d’implantation. Mais il ne faut pas oublier que l’exposition de la véranda est un autre critère central à prendre en considération, si tant est qu’on ait le choix de l’endroit où elle sera implantée.

 

Pourquoi est-ce si important ? Car l’exposition de la véranda ou de la pergola permet de bénéficier d’un ensoleillement plus ou moins important et de capter de la chaleur ou au contraire de profiter d’un espace qui garde une température relativement fraîche.
Quiconque prévoit d’installer une véranda doit donc prendre le temps d’étudier de multiples critères avant de concrétiser son projet.

Les avantages et inconvénients des différentes orientations

Il est communément admis qu’il n’existe pas une exposition idéale pour les vérandas sur mesure, puisque chaque point cardinal peut offrir des avantages, mais n’est pas sans compromis.

 

Une véranda orientée au sud offre un ensoleillement maximal, du matin jusqu’au soir, y compris en hiver. Toutefois, cela signifie aussi que la température peut vite grimper dans cette pièce.

 

Une pergola ou une véranda positionnée au nord est quant à elle moins intéressante d’un point de vue luminosité et apport de chaleur, mais elle permet d’éviter la surchauffe.

 

Une extension vitrée exposée à l’est offre un bon compromis : les rayons du soleil s’y projettent du matin jusqu’à midi, mais la véranda est à l’ombre et abritée de la chaleur durant le reste de la journée.

 

Une véranda construite sur la partie ouest de la maison permet de profiter du soleil durant une bonne partie de la journée, pendant l’après-midi notamment.

L’exposition de la véranda selon la région d’habitation

On comprend ainsi assez aisément que le climat détermine, en partie, l’orientation de l’extension. Dans le Midi et globalement dans tout le sud de la France, il est souvent préférable de choisir de profiter du soleil matinal, et donc d’orienter la véranda à l’est.
En revanche, dans les régions où l’ensoleillement est plus faible, dans le nord-ouest du pays par exemple, une orientation de véranda à l’ouest ou au sud est envisageable.
Dans les zones les plus froides du pays, en montagne et dans le nord-est, il est conseillé d’éviter l’exposition nord et capter un maximum de chaleur grâce à une orientation de la véranda au sud.

 

L’exposition nord est rarement conseillée, car ses avantages sont limités. Néanmoins, il n’est pas rare de trouver des vérandas orientées au nord dans les régions chaudes, ou tout simplement lorsque l’on n’a pas le luxe de choisir son emplacement.

 

Quelle que soit la région, il reste toutefois important de se fier aux conseils du fabricant de véranda à qui le projet est confié. Son expérience en pose de vérandas dans le secteur géographique sera toujours un atout non négligeable pour obtenir l’exposition la plus adaptée selon l’ensoleillement, mais aussi selon les vents.

Le choix de l’orientation en fonction de l’utilisation de la véranda

Au-delà du climat, c’est aussi ce que l’on souhaite faire de cette pièce supplémentaire et l’aménagement de la véranda qui ont leur importance pour choisir l’exposition.

 

En effet, si la véranda a vocation à servir principalement de jardin d’hiver, il semble plus intéressant d’opter pour une construction orientée au sud, qui offrira une douce chaleur durant les périodes les plus froides de l’année.

 

Si l’on souhaite faire de sa véranda une pièce de vie, une véritable extension de son espace intérieur, il est préférable de choisir une orientation ouest (voire est, selon le climat). Une cuisine ou une salle manger disposera ainsi d’un bon apport solaire, tout en ayant un besoin limité en chauffage.

 

Pour une véranda ou une pergola sur-mesure que l’on désire utiliser comme source d’énergie pour le reste de la maison, on choisit plutôt une orientation ouest. On parle ici de véranda photovoltaïque, autrement dit qui dispose de panneaux solaires sur sa toiture, permettant de transformer les rayons solaires en électricité. Il faut donc bien sûr capter un maximum de luminosité pour que le dispositif soit efficace et rentable.

 

Dans le cas où l’on fait construire une extension pour aménager un espace de travail (bureau, atelier, etc.), l’exposition nord peut être une bonne solution, grâce à une luminosité constante et une protection face aux fortes chaleurs estivales.

Les solutions pour bénéficier d’un confort optimal selon l’orientation de la véranda

Puisqu’il n’est pas toujours envisageable de choisir l’exposition de la véranda ou parce que l’on souhaite bénéficier d’une pièce la plus agréable possible, il faut savoir que les inconvénients de l’orientation de l’extension ne sont pas une fatalité.

En effet, pour garantir une bonne isolation au chaud et au froid, il faut prendre garde à opter pour un matériau de fabrication de qualité (système de rupture de pont thermique lorsque l’on choisit une véranda en aluminium par exemple). Il est également important de jouer sur la surface vitrée et les épaisseurs de vitrages pour l’isolation et l’ensoleillement, le double vitrage étant le minimum requis.

 

Pour se protéger de la chaleur et des rayons solaires avec une véranda orientée au sud ou à l’ouest, il est par ailleurs recommandé de faire installer des stores de véranda ou des volets roulants. Ils peuvent être reliés à un système de programmation ou de détection de lumière, pour une ouverture et une fermeture optimisant la température.
Certaines vérandas sur-mesure sont même équipées d’un système de climatisation.

 

Bien d’autres éléments peuvent venir rendre une véranda encore plus agréable, quelle que soit son orientation. Voilà pourquoi il est important de confier les travaux à un concepteur de pergola ou fabricant de vérandas reconnu, qui saura proposer les solutions les plus adaptées en fonction de la région, des besoins et du budget.