Comment cultiver un potager urbain sur son balcon ?

Pourquoi et comment abattre un arbre dans son jardin ?
juillet 10, 2020
Les basiques de l’hivernage du matériel de jardin
juillet 10, 2020

Gilles Clément disait : « Pour faire un jardin, il faut un morceau de terre et l’éternité. ». À croire le jardinier, botaniste et écrivain français, on peut cultiver tout ce qu’on veut sur n’importe quel endroit. Pour ce faire, il suffit d’avoir de la terre et du temps. En ce qui concerne la culture d’un potager, tout le monde peut la réaliser dans tous les coins où il y a un petit bout de terre. Par conséquent, un balcon peut être parfaitement l’objet d’un endroit pour cultiver un potager. Sûrement, cela va vous sembler un peu insolite, mais c’est devenu une pratique très tendance si bien sur l’art du jardinage que sur l’art de la décoration d’extérieur. Pour apporter plus de précisions à ce sujet, cet article va faire un zoom sur la culture d’un potager urbain sur un balcon.

Pourquoi cultiver un potager en pleine ville ?

Avant d’aborder le sujet, il convient de noter que le but d’un potager urbain sur un balcon c’est de donner à une demeure citadine une verdure qui va être une source de bien-être. De plus, cette pratique peut jouer trois rôles très importants : un rôle décoratif, un rôle écologique et un rôle nutritif. Certes, l’agriculture urbaine embellit les balcons et les terrasses avec sa verdure incomparable. Par ailleurs, la technique du jardinage vertical donne aux balcons un aménagement bien agencé qui leur donne un aspect agréable à voir.

Côté écologique, l’agriculture urbaine a un impact positif sur la préservation de l’environnement. En effet, un jardin potager au balcon peut garantir l’enrichissement de la biodiversité. En outre, le fait de cultiver des ressources alimentaires chez soi diminue l’utilisation des moyens de transport. Cela signifie qu’en cultivant sur les balcons, on n’émet pas le moindre gaz à effet de serre. Il est difficile de ne pas penser à la sécurité alimentaire quand on parle de potagers. Effectivement, cultiver des fruits et légumes sur un balcon est synonyme d’une sérénité en termes d’aliments frais.

Comment cultiver un potager sur un balcon ?

Tout le monde peut cultiver un potager à condition d’acquérir les techniques essentielles, d’avoir de la patience et d’éprouver de l’amour pour le jardinage. Parmi ces trois points, c’est la technique du jardinage qui est la plus importante. Cela dit, quelles sont donc les techniques déterminantes pour cultiver un jardin potager au balcon ? D’abord, il est primordial de savoir dans quel endroit du balcon on doit mettre le potager et vers quelle direction doit être orientée son exposition. Pour cela, l’astuce est simple, il faut éviter d’opter pour une exposition vers le Nord. Ainsi, son emplacement idéal doit avoir une exposition vers le Sud de sorte qu’il puisse avoir un maximum de temps d’ensoleillement.

Le choix du terreau et des engrais est aussi très important pour bien réussir un potager en ville. Il est donc nécessaire de savoir quel type de terreau on doit choisir en fonction de ce que l’on veut cultiver. D’abord, pour la culture des légumes comme les carottes et les pommes de terre, il convient de choisir les terres sablonneuses mélangées avec du compost. Puis, les terres calcaires et argileuses, toujours mélangées avec du compost, sont parfaites pour les laitues, l’oignon, l’ail et les tomates. Autrement, si vous êtes tenté par la plantation des corniches ou des courgettes, il n’y a rien de mieux que les terres acides.

Quels sont les accessoires de jardin qui sont nécessaires pour cultiver un potager ?

Après l’emplacement du potager et le choix de terreau, c’est au tour du choix des accessoires utilisés qu’il faut éclaircir. Pour une agriculture urbaine sur un balcon, nombreux sont les accessoires indispensables :

  • La serre à semis : c’est avec cet accessoire qu’un potager doit prendre vie. En effet, la serre à semis est l’endroit où l’on fait germer les graines.
  • Le potager en escalier : ce type de potager est une méthode très efficace quand on manque de place sur son balcon.
  • Les étagères et les tables de rempotage : certainement, les étagères et les tables de rempotage sont les bases de l’aménagement d’un jardin potager au balcon. Sans elles, les potagers perdent leur atout décoratif.
  • Les sacs en géotextile : ils font partie des manières efficaces pour le jardinage citadin. Certes, en utilisant ce type de sac, les avantages sont en grand nombre. D’abord, les sacs en géotextile permettent d’avoir une aération optimale du terreau et des racines. Puis, l’utilisation du géotextile favorise la circulation de l’eau et de l’air jusqu’aux racines. Autrement dit, les sacs en géotextile aident la terre et les racines pour faire face à toutes les saisons.
  • Les bacs à réserve d’eau : effectivement, ils sont parfaits pour cultiver un jardin potager sur un balcon ou une terrasse. Avec les bacs à réserve d’eau, il est facile de mettre les plantes à l’abri quand la neige commence à tomber ou quand il y a une forte précipitation. De plus, les bacs conservent les racines pendant l’hiver et l’été.

Quels sont les différents types d’aménagement d’un potager sur un balcon ?

Si l’on se lance dans le jardinage, il est préférable de tout miser sur la décoration. De plus, le choix du look est très large pour avoir un beau balcon tout en optant pour l’agriculture comme outil de décoration. Le jardin en cascade est le plus utilisé en matière de style de potager. Son objectif c’est d’accueillir bon nombre de plantes grâce à un mur qui forme une superposition de jardinières. Pour ce type d’aménagement, c’est sage de laisser un espace considérable entre les étages pour que les plantes puissent grandir librement.

De son côté, la tour végétale est aussi un style incontournable dans le domaine de la décoration d’extérieur. L’avantage de cette technique se base sur l’économie de l’espace tout en apportant un look singulier et époustouflant. Pour ce qui est de la culture en sac (jardin-sac), elle peut décorer facilement n’importe quel coin du balcon grâce à sa légèreté et sa maniabilité.

Que peut-on planter dans un jardin potager sur un balcon ?

Les plantes cultivables dans un potager de balcon sont très rares et leur entretien n’est pas aussi aisé que celui des plantes cultivées en pleine terre. En effet, un jardin potager nécessite un entretien quotidien. Généralement, un potager peut accueillir deux sortes de culture : la culture de plantes potagères et la culture de plantes aromatiques.

Les plantes potagères qu’on peut cultiver dans un balcon sont essentiellement les légumes. Il faut préciser qu’on recense bon nombre de légumes : les légumes-graines (les haricots et les petits pois), les légumes-feuilles (les salades, les roquettes et les choux); Puis, les légumes-fruits (les cornichons, les tomates et les concombres). Sans oublier les légumes racines (les carottes, les navets et les radis) et les légumes-fleurs (les brocolis, les choux-fleurs et les artichauts).

Concernant les plantes aromatiques qui peuvent s’épanouir sur un balcon, elles sont classées en deux sortes de plantes : les plantes ligneuses à l’instar de la lavande et les plantes herbacées (le romarin, le thym, le persil et la ciboulette). Certes, les herbes aromatiques sont très prisées dans l’agriculture potagère. Toutefois, une grande difficulté réside dans leur culture. De ce fait, il faut prendre en compte les conditions climatiques, les types de terre et les méthodes d’entretien pour qu’elles s’épanouissent sur un balcon. Bref, pour savoir comment cultiver un potager sur un balcon, il faut aimer le jardinage et apprendre les techniques agricoles adéquates.