L’hôtel à insectes, indispensable dans un jardin

abri de jardin métal
Trouver un spécialiste de l’abri de jardin métal de qualité
juin 26, 2020
Pourquoi et comment abattre un arbre dans son jardin ?
juillet 10, 2020

Si certains insectes sont nuisibles aux plantes, tous ne sont pas à chasser. Au contraire, leur existence constitue le gage de l’épanouissement du jardin, chaque insecte possède sa particularité. Actuellement, la plupart de leurs habitats sont détruits par l’homme. Cette action provoque leur disparition, tel est le cas pour les abeilles. De ce fait, leur survie devient primordiale. Les hôtels à insecte suscitent l’intérêt de tous afin de les conserver. Quel rôle joue ce type d’abri dans un jardin ?

Les insectes indispensables pour le bien-être des plantes

Chaque être vivant possède une fonction particulière pour préserver l’environnement. Dans cette optique, dans un jardin privé, il appartient au jardinier de prendre soin des plantes et de sélectionner les insectes utiles. Un jardin qui est accueillant pour ces auxiliaires favorise l’épanouissement de la flore sauvage. Ainsi, une catégorisation entre les insectes utiles et les nuisibles s’avère essentielle. Trois types d’insectes utiles sont favorables pour les jardins : les pollinisateurs, les prédateurs et les parasites.

D’une part, les pollinisateurs comprennent les insectes qui s’alimentent du nectar et du pollen des fleurs. À l’instar des abeilles, des bourdons, des guêpes ou encore des papillons. Leurs ravitaillements contribuent à la reproduction des plantes. En leur absence, les fruits et les graines deviennent moindres.

D’autre part, les insectes prédateurs et les parasites empêchent la propagation des insectes nuisibles. Tels sont le cas des coccinelles, des carabes et des chrysopes. Ces derniers permettent de lutter contre les pucerons ou les larves. De plus, ils peuvent en consommer des centaines par jour.

Par ailleurs, ces prédateurs, carnivores ou omnivores, délogent les nuisibles les plus ravageurs pour les plantes. De plus, ces insectes peuvent s’alimenter de végétaux. Ils empêchent la domination entre les plantes, car ce mode de nutrition devient profitable pour le refleurissement des plantes. Les mauvaises herbes sont naturellement détruites.

Description d’un hôtel à insecte

L’hôtel à insecte, aussi connu sous l’appellation de maison à insecte, est une construction en bois édifié dans un jardin. Il contribue au maintien de la vie de ces bestioles. Particulièrement pour ceux qui sont menacés d’extinction. Pendant la période hivernale, il réchauffe les larves. En été, cette structure abrite la ponte de ces espèces. Par exemple, le maçonnage des abeilles.

L’hôtel à insecte est élaboré méticuleusement. En effet, chaque espèce d’insecte aura besoin d’une cachette spécifique selon les périodes de l’année. Il serait nécessaire d’apprendre à les connaître afin d’installer les besoins primordiaux pour ces bestioles.

Cependant, cet abri doit être entretenu, car il pourrait se transformer en mangeoire pour les oiseaux. En effet, cet animal à plume constitue une menace pour les insectes. Afin de pallier ce risque, la construction de l’hôtel à insecte doit prendre en compte le critère naturel de l’abri refuge.

Intérêts de l’hôtel à insecte

Les hôtels à insectes possèdent un rôle primordial dans la préservation de l’écosystème. Ils sont bénéfiques pour les végétaux et principalement pour le jardin. En outre, la disparition de certains insectes entraîne également l’extinction des plantes. Dans la mesure où l’homme détruit une grande partie de leurs habitats naturels, il est fondamental de les remplacer. Les jardins constituent l’emplacement idéal pour ces abris.

La possession d’un jardin aide ces types d’insectes. Néanmoins, le choix des plantes et des fleurs à cultiver constitue un point important, car ils doivent se nourrir. Certaines plantes leur délivrent des nutriments essentiels. À l’instar de la bourrache qui rassasie les insectes pollinisateurs. De plus, de petites coupelles placées dans le jardin balcon pourraient constituer des coins d’eau.

Outre la contribution écologique de ces abris, ils suscitent aussi un intérêt pédagogique. En effet, ces hôtels à insecte de jardin conservent la biodiversité. Ils permettent l’observation des mœurs et des habitudes des insectes. La richesse de la faune sauvage peut y être contemplée.

Les étapes dans la fabrication d’un hôtel à insecte

La construction de la petite maison à insectes peut être effectuée à travers deux procédés. Elles sont disponibles dans des boutiques spécialisées. Les hôtels à insecte xxl en bois sont les plus sollicités. Néanmoins, pour un rapport qualité prix, la solution consiste à en fabriquer soi-même. L’abri refuge jardin doit être installé en un seul trait. Par ailleurs, leur mise en place doit dépendre des saisons. En effet, certains abris doivent être installés durant la période automnale ou le début de l’hiver.

L’installation des hôtels à insectes

Le support peut être construit à l’aide d’une taille xxl en bois naturel. Ces hôtels insectes en bois sont appréciés par ces occupants. Ils doivent être placés au fond du jardin, aux alentours d’un massif de fleurs. Ainsiils seront à proximité des végétaux. L’idéal serait de les positionner dans un endroit calme et à l’abri du vent, notamment dans la partie sud du jardin. Par ailleurs, ils doivent être protégés contre l’humidité. En ce sens que ces hôtels sont à placer en hauteur, au minimum à 30 cm du sol.

En outre, un toit en métal favorise la protection de l’hôtel insecte bois contre la pluie et l’infiltration de l’humidité. Une fois ces étapes accomplies, de la nourriture doit être disposée dans les pièces ou les chambres de la construction. Cette technique attire les insectes dans l’hôtel insecte nature.

Des exemples de matériaux pour les insectes auxiliaires

Suite à l’installation de ce relaxdays hôtel pour les insectes de jardin, quelques éléments doivent intégrer ce petit palace. Cette procédure permet de loger et de conserver les insectes. Une variation de matières est requise dans les chambres afin de diversifier l’environnement des hôtes. Ces insectes possèdent des éléments qui leur sont spécifiques.

Pour la maison d’abeille solitaire et osmie, des rondins de bois percés ou des tiges creuses feront l’affaire. Ce type de matériel favorise leur ponte. En outre, une boîte fermée avec un trou de 10 mm conviendrait aux bourdons. Les morceaux de branches constituent l’abri idéal des carabes. Les coccinelles logent dans des feuilles sèches ou des pommes de pin. Elles estiment autant les abris à trous dans le bois. Les papillons quant à eux s’abritent dans des pailles, des herbes ou des fleurs mellifères. D’autres insectes résident dans des pots en argile remplis de paille.

Entretiens de l’hôtel à insecte

La construction d’un hôtel à insecte constitue un engagement pour le long terme. Des entretiens réguliers doivent être effectués, car ces constructions sont éphémères. Les insectes peuvent changer d’abri au fil du temps. De plus, d’autres circonstances pourraient détruire l’abri. À l’instar de la moisissure ou de la dégradation du bois.

Cependant, les traitements du bois naturel ne sont pas adaptés pour leur maison. En effet, les produits, naturels ou synthétiques, portent atteinte à la santé de ces « invités ». Une contradiction par rapport à l’objectif fixé. Leur usage est prohibé pour l’entretien de cet hôtel. Le conseil adéquat consiste à enlever régulièrement les toiles d’araignées. Puisque, une fois les toiles tissées, l’araignée s’installe dans un trou pour chasser sa proie. L’abri pour les insectes constituerait pour lui un « restaurant à insectes ».

De plus, l’entretien varie en fonction des matériaux. Par exemple, la paille doit être renouveler tous les 2 ans, et les pommes de pin tous les 5 à 6 ans. Ces remplacements limitent la décomposition et la détérioration des matériaux, ils repoussent également les insectes parasites.