Le Chamaédoréa : la plante idéale pour votre intérieur

Conseils pour acheter un sauna ?
août 14, 2020
Quel type de peinture utiliser sur du bois ?
septembre 11, 2020

Le Chamaédoréa pour votre intérieur est facile à cultiver, même si vous êtes des jardiniers professionnels. Cette plante et originaire du Mexique, les gens l’appellent également le palmier nain. Cette plante à un caractère inoffensif, ces feuilles ne piquent pas, donc n’hésitez pas à l’adopter. Ce petit palmier peut atteindre jusqu’à trois mètres de hauteur, mais sa croissance est très lente. Il possède des tiges tubulaires et sans épine. Dans ce présent article, vous trouverez quelques descriptions concernant le Chamaédoréa, à quel point cette plante est idéale pour votre maison. Ensuite, on va vous donner des astuces pour cultiver cette plante.

Historique et description

Les Chamaédoréa ou palmiers nains ont été découvert au Mexique. Cette plante a remporté un grand succès, particulièrement dans les salons britanniques. Le Chamaédoréa est une espèce introduite en Europe en 1873. Sa multiplication s’effectue par semis. La saison favorable pour réaliser ce dernier, c’est le printemps. Le palmier nain nécessite beaucoup d’humidité et de chaleur, aux alentours de 28 °C. Il fait partie de la famille des arécacées,  genre Camaédoréa. Cette plante compte plus de 122 espèces, venant des régions tropicales d’Amérique. Cette espèce dispose d’une grande variété à travers le monde, certains exigent beaucoup de soleil et les autres de l’ombre, ce qui est le cas du palmier nain cultivé généralement  en intérieur ou dans le jardin. Sa croissance est très lente. Les jeunes Chamaédoréa sont de couleur vert pâle. Cette espèce produit environ deux à trois nouvelles plantules par an. Habituellement, il fleurit à l’âge de 3 ans. Dans son environnement naturel, il fleurit toutes les saisons. Cette espèce produit également un arbre à plusieurs branches, couvertes des fleurs jaunes. Sa taille mesure environ 2 à 3 m de hauteur. Vous pouvez trouver d’autres informations sur le Chamaédoréa

Le Chamaédoréa : Cette plante est idéale pour votre intérieur

Le palmier nain du genre Chamaédoréa est très populaire et souvent apprécié par les gens à cause de son aspect très décoratif. Ce petit arbre capable de vivre en l’absence de la lumière ne possède pas d’épine ni toxine, ce qui est bon pour les enfants. Ce type de palmier est favorable pour votre salon. Comme son nom l’indique, Le Chamaédoréa charmant est une plante élégante et charmante. Ce palmier de salon est classé parmi des plantes très connues, tolérantes et facile à multiplier. Sa feuille verte s’adapte très bien dans votre maison. Cette plante d’intérieur surgi de fleurs jaunes sur les tiges donne une décoration parfaite dans votre salon, et même dans le jardin. Généralement, ces fleurs se placent au-dessus de leur feuille. Son entretien ne réclame pas beaucoup de travail. Même un jardinier amateur est capable de prendre soin de cette plante. Un simple arrosage suivi d’engrais sera parfait pour sa survie et sa croissance.

Astuce : comment cultiver Chamaedorea élégant ?

Le palmier de montagne pousse mieux dans un endroit sombre, avec l’absence de rayon solaire. Cette plante nécessite une température ambiante de 13° minimum et plus de 26°C au maximum. Pour qu’il pousse parfaitement dans votre maison, évitez de le soumettre dans une atmosphère trop sèche ou proche d’un radiateur électrique. Il aime l’humidité, nettoyez-le régulièrement avec de l’eau  pour débarrasser les poussières sur ses feuilles.

Pendant l’hiver, on l’arrose une seule fois par semaine, mais  2 à 3 fois par  pendant la phase de croissance. Le sol doit rester toujours humide, car cette plante ne supporte pas la sècheresse. Par contre, si le palmier nain est trop arrosé, la feuille meurt et elle tombe au sol.

Cette plante apprécie également un pot rétréci et assez profond. Il pousse sur un sol avec un pH neutre et assez riche en matière organique. Souvent, on effectue son rempotage tous les 2 à 3 ans. Pour cela, vous devez utiliser un substrat mélangé avec des terreaux. Ajoute également de la tourbe noire à votre mélange, car sa forte rétention en eau permet de garder le sol humide pendant très longtemps.

Il est essentiel de faire le rempotage quand les racines deviendront compactes. Il faut le placer dans un endroit en toute tranquillité pour éviter la perturbation, car la racine ne supporte pas trop le déplacement.

Maladies et parasites du chamaédoréa

Sous le climat aride, le Chamaedorea peut être attaqué par des araignées rouges. Cette attaque provoque des parasites qui sont capables de détruire la feuille de cette adorable plante.
Des erreurs de culture défavorisent également la culture d’un Chamaédoréa :
• L’aiguille des feuilles polies de chamaédoréa se dessèche quand on l’expose trop aux rayons solaires
• Sa croissance est lente quand il fait froid, ou bien quand les racines baignent dans trop d’eau pendant une assez longue période.
• Si on le pose dans une atmosphère trop sèche, ses feuilles se fanent et tombent sur le sol, car cette espèce ne supporte pas non plus un endroit sec.