Les différents types de parquets massifs et leurs avantages

magasin ou internet
Où trouver le bon luminaire : magasin ou internet
mai 9, 2018
gravillons décoratifs
Décoration de jardin avec gravillons et galets décoratifs
juin 22, 2018
parquets massifs et leurs avantages

Le parquet représente un des revêtements de sol les plus tendance. De nombreux Français choisissent ce revêtement pour son style chic et authentique. On distingue diverses catégories de parquets à savoir le parquet massif, le stratifié ou le modèle de revêtement de sol contrecollé. La particularité du parquet massif est qu’il s’agit d’un sol solide dont l’esthétique évoque les modèles de plancher d’antan.

Caractéristiques du parquet massif

Les parquets massifs sont des ouvrages fabriqués de manière artisanale. Ces types de revêtement de sol sont réputés pour leur durabilité. Le bon modèle de parquets massifs peut durer plus de 90 ans. La pose de parquet massif s’avère être plus complexe que les autres types de parquets. Il est vivement recommandé de faire appel à un professionnel pour effectuer l’installation du revêtement. Pour poser un parquet massif, il faut généralement se servir de lambourdes. Cette opération permet d’avoir un rendu authentique propre au parquet massif.

Ceux qui veulent investir dans un parquet massif doivent savoir que l’ouvrage est composé intégralement d’essence de bois. Le choix du bois est important puisqu’il permet d’avoir un ouvrage qui hérite de toutes les caractéristiques de l’essence sélectionnée telles que la résistance à l’humidité, la dureté, la densité du bois… Les parquets massifs peuvent bénéficier d’une pose sur lambourdes, pose collée, installation de parquets pleins ou sur un isolant. Le parquet massif supporte les sols chauffants et rafraîchissants, les modèles haut de gamme sont conçus avec des bois exotiques qui résistent à l’humidité. Pour se procurer un revêtement indémodable et élégant, rendez-vous sur le site parqueteriefrancaise.fr.

Choisir la pose clouée pour son parquet massif

Les parquets massifs cloués sont les types de pose les plus classiques. Si ce type d’installation est idéal pour les parquets en bois massif, on peut également appliquer cette technique pour fixer un parquet contrecollé. L’inconvénient avec la pose clouée est qu’elle ne convie pas avec un système de chauffage au sol. Le parquet cloué se fixe sur des solives. On le fixe sur des lambourdes clouées sur solives lorsqu’il s’agit d’installer un revêtement pour une pièce située au rez-de-chaussée. Pour bénéficier davantage de confort acoustique, il vaut mieux fixer le revêtement sur des lambourdes flottantes sur une chape de ciment.

Parquet massif avec pose collée

De nos jours, la pose collée fait partie des installations les plus courantes lorsqu’il s’agit de fixer du parquet massif possédant des épaisseurs comprises entre 10 et 20 mm. Ce type de pose est également appliquée pour le parquet contrecollé. Il apporte plus de confort et de longévité à l’ouvrage. On utilise le parquet collé lorsque l’on a besoin d’équiper une pièce d’un chauffage au sol.

Installer un parquet collé se fait sur une chape flottante, chape rapportée, béton surfacé, des panneaux contreplaqués ou de particules. Choisir le parquet collé convient pour un système de chauffage au sol puisqu’il s’adapte davantage au parquet flottant sans craindre la déformation des lames. Grâce à une pose fixe de ce type de parquets, on a droit à une bonne stabilité de l’ensemble de l’ouvrage. Le parquet collé épais permet d’avoir un ouvrage bénéficiant d’une plus grande durabilité est supportant plusieurs ponçages et autres travaux de rénovation.