Quel type de peinture utiliser sur du bois ?

Le Chamaédoréa : la plante idéale pour votre intérieur
août 31, 2020
Astuces pour construire une cabane dans un arbre
septembre 11, 2020

Le choix de la bonne finition est fondamental pour la peinture du bois, car elle peut donner un nouveau visage à un vieux meuble ou garantir un nouveau style à votre projet. Le bois est un matériau largement utilisé dans la décoration et nécessite une attention particulière. Choisir la bonne peinture est très important car elle donne la touche que nous voulons utiliser pour décorer un certain espace et un nouveau visage pour les meubles. Il existe sur le marché différents types de peinture pour bois, que l’on peut trouver sur deux supports différents : l’eau et le solvant. Les principales différences sont l’intensité du parfum au moment de la peinture, la résistance à l’eau et les dommages causés à l’environnement. Alors que les produits contenant des solvants ont des odeurs plus fortes dans leur composition, les produits contenant de l’eau ont peu ou pas d’odeur. D’autre part, les peintures à base de solvants sont plus résistantes à l’eau et à l’humidité. Ils sont plus adaptés aux environnements extérieurs soumis à l’action de la pluie.

En revanche, ceux qui utilisent l’eau comme substrat pigmentaire sont plus recommandés pour les environnements intérieurs, car ils peuvent être endommagés par les effets du temps. De plus, ils sont écologiquement corrects, par rapport à ceux fabriqués à partir de solvants, qui utilisent des produits chimiques hautement toxiques dans leur composition. Vous trouverez ci-dessous les types de peintures les plus couramment utilisés dans les projets de bois.

Peinture de base

Il fut un temps où l’on utilisait des peintures très spécifiques pour repeindre nos boiseries, on multipliait alors les pots de peinture…
Aujourd’hui, grâce aux sous-couches spécifiques qui permettent d’utiliser après application n’importe quelle peinture de même base, la qualité et le rendu sont de haute qualité et il n’est plus nécessaire de s’encombrer. La sous-couche bois permet de préparer au mieux votre support et d’optimiser votre résultat. Il est aussi possible d’acheter directement des peintures bois tout en un multisupports (valable pour le bois, le métal, les radiateurs).
L’intérieur de l’habitat est alors sur-mesure et renouvelable à souhait en toute facilité.

Les types de peintures les plus courants pour l’intérieur

1.Acryl

Il s’agit d’une peinture bon marché et facile à appliquer, qui peut être appliquée au pinceau ou au rouleau, mais rien n’empêche de le faire avec un pistolet et un compresseur. La peinture acrylique contient des résines acryliques, il crée une couche hydrofuge dans les meubles, ce qui est indiqué pour les objets internes dans les zones humides, comme la salle de bains et la cuisine. Bien que l’application et le traitement soient également simples, la finition est régulière par rapport aux autres types de peinture. L’avantage est que la surface peinte avec de la peinture acrylique peut être nettoyée avec un chiffon humide.

2.Latex

C’est une peinture qui rend le travail plus pratique, permettant l’application au pinceau et au rouleau, sans avoir besoin d’équipement industriel. Cette peinture est indiquée pour les meubles ou les objets en bois qui restent à l’intérieur, à l’abri du soleil ou d’une humidité excessive. Il est généralement utilisé pour créer un arrière-plan permettant d’appliquer une peinture de couleur différente, ce qui donne une meilleure finition au projet. Un autre avantage est le nettoyage de l’environnement après la peinture. Les éclaboussures sur le sol ou les murs ne peuvent être enlevées qu’avec un chiffon humidifié à l’eau.

3.Courrier électronique synthétique

Il s’agit d’une encre peu coûteuse, disponible sur le marché à base d’eau ou de solvant, et que l’on trouve dans les versions : mat, satiné et brillant. Il est facile à appliquer et peut être appliqué au pinceau, au rouleau ou au pistolet à peinture. Imperméable, il est indiqué pour les objets de surface intérieure et extérieure, avec une meilleure finition par rapport à la peinture acrylique. Néanmoins, il ne protège pas contre les rayures et le jaunissement dans le temps.

Peinture bois pour l’extérieur

Envie de repeindre votre clôture en bois, les volets, votre portail ou les meubles de votre jardins? Choisissez la peinture idéale.

Il faut d’abord tenir compte du type de support. Avant de choisir votre peinture, il est essentiel de bien analyser votre support en bois. Cet analyse permet de sélectionner le produit adapté et de réaliser une bonne préparation du support.

Est-il neuf ou ancien? Brut, déjà peint ou lasuré? Si votre bois est neuf, vous devez appliquer une sous-couche permettant l’adhérence de la peinture alors que s’il est déjà peint, un ponçage peut suffire. En revanche, si votre support est lasuré, il est nécessaire de poncer la surface ou bien de choisir une nouvelle génération de peinture, dorénavant applicable sur cette ancienne finition.
Est-il abîmé ou encrassé ? Pensez à traiter et à nettoyer les zones qui en ont besoin. Vous pouvez combler les trous avec un enduit spécifique afin de rendre le support lisse.
Quel est le type de bois ? Résineux (pin, sapin, épicéa, mélèze, if, cèdre) ou exotique (teck, acajou, eucalyptus, acacia…) ? Par exemple, les bois gras comme le teck ou bien les bois acides ou très résineux, nécessitent une sous-couche spécifique.

Vous pouvez par la suite passer par le type de peinture. Vous avez le choix entre des peintures à l’eau et des peintures à l’huile.

La peinture acrylique, à base d’eau, est idéale pour faire respirer le bois extérieur grâce à sa qualité microporeuse. De plus, elle sèche rapidement et respecte l’environnement en diffusant moins de composés organiques volatils dans l’atmosphère.
La peinture alkyde, également en phase aqueuse, met davantage de temps à sécher mais offre plus de résistance et un meilleur rendu que la peinture acrylique. Comme l’acrylique, vous pouvez nettoyer les outils de peinture avec de l’eau.
La glycéro est une peinture à l’huile reconnue pour sa grande résistance aux chocs, aux UV, à l’humidité, aux moisissures et aux champignons. En revanche, elle sèche lentement (comptez environ 8 h entre 2 couches) et émet une forte odeur. De plus, elle se dilue au white spirit, produit qui doit également être utilisé pour le nettoyage du matériel.

Ces peintures sont le plus souvent disponibles en aspect satin. C’est une finition qui résiste à l’humidité et à l’encrassement et qui ne laisse pas trop apparaître les défauts du support.

Les finitions d’une peinture bois

Tout comme pour les peintures murales et peintures décoratives, on peut choisir différentes finitions pour les boiseries.

1.Finition mate:

Pour un rendu profond et design, vous opterez pour la finition mate. Cette finition est notamment adaptée dans les chambres. Cependant, c’est un aspect qui n’aime pas beaucoup les défauts et encore moins le fort passage.

2.Finition satin:

Pour un effet lumineux et facile à utiliser, vous irez naturellement vers la finition satin. Elle permet de masquer les légers défauts et convient parfaitement à toutes les pièces.

3.Finition brillante:

Pour un reflet qui donne de la lumière et la sensation d’espace, la finition brillante est recommandée. Utilisée également pour les éléments humides, cette finition n’apprécie pas les supports abimés.

Pour les meubles, il faut impérativement y appliquer une finition. En effet, ils sont soumis des chocs, des rayures, des frottements, de la poussière, des liquides et des produits ménagers. Les finitions sont donc là pour les protéger. Il existe deux types de finition : les finitions d’imprégnations qui pénètrent les fibres du bois pour les renforcer ainsi que les finitions filmogènes qui créent un film de protection à la surface. Les finitions filmogènes sont des produits qui forment un film de protection à la surface du bois. Elles sont souvent choisies pour leur style déco et leur entretien très facile. Elles offrent aussi à vos meubles une très bonne résistance aux agressions du quotidien (rayures, frottements, liquides, …). Alors découvrez pourquoi choisir une finition vernie ou peinte. Transparent et très résistant, le vernis est idéal si vous souhaitez apporter de la modernité à vos meubles anciens tout en gardant le bois apparent ou si vous souhaitez protéger vos meubles industriels de votre déco 100% bois naturel. Si vous souhaitez changer le style déco de votre meuble, redonner de la couleur à votre intérieur ou si vous ne voulez plus rendre le bois apparent, la peinture est la solution adaptée.

Protection du bois

Pour redonner vie à un meuble ancien vernis ou pour protéger un meuble, on utilise différentes sortes de produits.
L’entretien du vernis est très simple car c’est un produit de protection qui permet de conserver l’aspect du bois. Cependant, comme pour les autres produits de protection bois, c’est le support du vernis qui déterminera son choix.

Optez pour un vernis ciré satin pour obtenir des teintes chaudes. Un vernis mat incolore sera parfait pour faire uniquement office de protection alors que le vernis couleurs permettra de donner un ton léger et nature tout en protégeant le bois.

La différence avec la lasure ? Le vernis crée un film transparent lors de son application sur la surface du bois. Le vernis protège bien des tâches, de l’usure, des rayures et de l’humidité. La lasure, elle, laisse apparent le veinage du bois, elle peut être liquide ou en gel.
Contrairement au vernis, la lasure pénètre le bois pour le protéger des agressions extérieures. La lasure est déconseillée en application horizontale car elle résiste mal à l’usure.

Pour obtenir un résultat parfait, avant même de vous lancer dans la peinture, quelques précautions sont à prendre sur la préparation.
Tout d’abord, il vous faut des supports bien propres, secs et sains. Evitez d’utiliser des produits chimiques pour procéder au nettoyage de ceux-ci car cela pourrait altérer la peinture. N’oubliez pas de procéder à un léger égrenage (ponçage) afin de garantir la bonne adhérence du produit (peinture ou sous-couche). N’hésitez pas à investir dans des outils de peintre de qualité qui permettront de faciliter le travail.
Rouleaux et pinceaux doivent être parfaitement adaptés au type de peinture et de rendu choisi. Enfin, procurez-vous de quoi mélanger votre peinture avant utilisation afin de garantir la bonne répartition des pigments de couleurs (un simple malaxeur, ou mélangeur à hélice, monté sur une perceuse fait l’affaire).

Pour le bois extérieur, il faut les entretenir avec des insecticides, fongicides et anti-termites. Le bois peut être attaqué par des insectes xylophages, c’est-à-dire des insectes qui se nourrissent de bois comme les termites, ou bien par des champignons, de la moisissure ou de la pourriture. C’est pourquoi il est indispensable de traiter le bois de façon curative s’il est infesté. Dans le cas d’un bois sain, il est également préconisé de le traiter de façon préventive afin de lui apporter une protection pendant au moins une dizaine d’années.

A part, les vernis et lasure, vous pouvez utiliser le saturateur et l’huile pour le bois extérieur.

Le saturateur, microporeux, il imprègne le bois par saturation, c’est-à-dire qu’il pénètre au cœur de ses fibres pour les protéger durablement contre l’humidité et les UV. Grâce à son aspect mat, semblable à celui du bois mouillé, il permet de conserver l’élégance naturelle du bois et de valoriser ses veines. Il est recommandé sur la plupart des essences utilisées en extérieur et se présente comme la finition idéale pour les caillebotis et les terrasses puisqu’il est résistant aux taches et à l’eau chlorée. Les 2 ou 3 premières années, il est conseillé d’appliquer du saturateur 1 à 2 fois par an puis, 1 fois tous les 3 ans. Ce produit est généralement composé de produits naturels et respectueux de l’environnement.

L’huile quant à elle ne crée pas de film protecteur et laisse respirer le bois. Elle l’imprègne en profondeur pour mieux le protéger. L’huile valorise également l’aspect naturel du bois, notamment son veinage. Elle est particulièrement conseillée pour l’entretien du mobilier en bois exotique comme le teck.

Sur les bois horizontaux, c’est-à-dire les terrasses et escaliers, il est préconisé d’appliquer un saturateur. S’il s’agit de bois exotique comme du teck, privilégiez une huile adaptée à l’essence du bois.
Il est possible de lasurer un bois précédemment protégé avec une huile ou un saturateur. En revanche, le contraire est infaisable sauf dans le cas où vous poncez totalement le bois.