Ramassage et recyclage des feuilles mortes

Isolation extérieure
Isolation extérieure : Quels matériaux utiliser ?
décembre 17, 2020
Un vrai paradis ombragé avec la pergola végétale !
décembre 28, 2020
Recyclage des feuilles mortes

L’un des aspects les plus romantiques de l’automne est certainement la chute des feuilles mortes. Symbole de la nature qui se défait de ses feuilles pour se renouveler, les feuilles rouges, jaunes et oranges créent une atmosphère chaleureuse et mélancolique typique de cette saison. Mais avec les pluies, même les plus belles feuilles commencent à poser problème. L’eau accélère leur décomposition et c’est pourquoi il est préférable de les enlever. Comment ramasser les feuilles mortes et comment peut-on les recycler ?

Outils utiles pour enlever les feuilles mortes

Les outils les plus appropriés pour enlever les feuilles mortes sont essentiellement au nombre de trois : un râteau, un souffleur STIHL et un aspirateur à feuilles. Le râteau adapté à ce type d’intervention est celui à dents fines. Ce type de râteau est en effet facilement maniable entre les parterres de fleurs et les haies. C’est certainement la solution la plus économique mais aussi la plus difficile à adopter. En ce qui concerne le souffleur de feuilles, une autre distinction doit être faite. Le souffleur se contente de “souffler” les feuilles, ce qui vous permet de les accumuler là où c’est le plus pratique, puis de les collecter ou de les laisser se décomposer. L’aspirateur, en revanche, est souvent équipé d’un broyeur de feuilles, c’est donc un outil qui nettoie une fois pour toutes tout résidu. Il y a différentes manières de travailler avec un souffleur.

Comment enlever les feuilles mortes ?

Quel que soit l’outil que vous choisissez, il est très important de ramasser les feuilles mortes avant qu’elles ne soient mouillées. En les ramassant alors qu’elles sont encore sèches, vous ne risquez pas de vous salir, de créer de la boue et surtout de faire trop d’efforts. Choisissez un râteau avec un long manche, afin de ne pas vous fatiguer le dos et de ne pas rester courbé longtemps pendant l’opération. Une fois ratissées, les feuilles peuvent être ramassées sur une bâche.

En revanche, si vous avez décidé d’utiliser un souffleur, vous pouvez en peu de temps accumuler les feuilles à un endroit précis. Rapide et efficace, il existe plusieurs modèles de souffleurs thermiques ou électriques sur le marché. Les souffleurs et les aspirateurs peuvent également être sans fil, ce qui est parfait pour les petits jardins.

Réutilisation des feuilles mortes

Faire du compost

Que faire du feuillage fraîchement récolté ? La meilleure solution est de les transporter vers une zone de compostage dans votre espace extérieur. La décomposition des feuilles mortes est un nutriment très utile pour la pelouse et le jardin, un véritable engrais. N’oubliez pas que vous pouvez également ajouter la fraction humide des déchets ménagers au compost. Si vous avez un potager, la réutilisation est immédiate : après les semis, couvrez le sillon avec le compost parfumé obtenu et vous verrez les résultats ! Si votre jardin potager est mis de côté en automne, pensez à utiliser les feuilles mortes pour le couvrir.

Paillage

Les feuilles mortes sont un outil utile pour le paillage. En les utilisant pour recouvrir le sol, elles forment une couche qui permet de contrer la croissance des mauvaises herbes, de maintenir l’humidité dans le sol, de protéger le sol de l’érosion et de l’action des fortes pluies. Il existe différents matériaux qui se prêtent à cette technique agricole : des matériaux organiques à ceux en fibres naturelles ou en bioplastique. Parmi les naturelles, nous avons la paille, l’herbe, l’écorce de pin déchiquetée et les feuilles mortes. C’est une technique largement utilisée par ceux qui cultivent de manière durable et qui va de pair avec l’utilisation du compost comme engrais naturel.

Nids pour hérissons

Une autre bonne idée de recyclage des feuilles mortes consiste à créer des nids pour les hérissons. Ces animaux qui figurent sur les listes des espèces protégées dans certains pays européens, principalement parce que les chances pour les hérissons de faire un nid et de rester à l’abri sont éliminées par le travail de nettoyage méticuleux du jardin. Alors pourquoi ne pas empiler un petit tas de feuilles et de brindilles ? Ces créatures, actives au crépuscule et la nuit, seront heureuses de rendre service. Les larves, les vers de terre, les araignées et les escargots sont la nourriture préférée de ces petits jardiniers. Les hérissons font donc leur part pour que votre jardin soit exempt d’insectes et de parasites. Et comme les hérissons n’aiment pas les légumes, vous n’aurez pas à vous soucier des vergers et des potagers.

Les feuilles d’automne ne sont donc pas seulement des déchets gênants dont nous devons nous débarrasser dans nos jardins. Au contraire, avec les bonnes mesures, vous pouvez économiser beaucoup d’argent sur l’humus et le compost et jouer un rôle actif dans le bien-être des animaux en donnant aux hérissons un foyer et un refuge.