Les basiques de l’hivernage du matériel de jardin

Comment cultiver un potager urbain sur son balcon ?
juillet 10, 2020
Broyeur de végétaux : comment ça marche et quels sont les avantages ?
juillet 10, 2020

À la fin de l’automne, la plupart des travaux de jardinage sont achevés. Le climat est moins clément et c’est l’occasion de nettoyer et réviser vos matériels de jardin. Vous pourrez profiter de cette période pour faire en sorte que les râteaux, bêches et binettes fassent peau neuve. C’est le principe de l’hivernage jardin. Autrement dit, avant l’arrivée du printemps, vous devrez faire la révision de tous vos outils de jardinage et les remiser dans un endroit approprié. Si vous choisissez « l’hivernage jardin maison », voici quelques conseils qui vous aideront à mieux entretenir votre matériel et optimiser leur longévité.

Hivernage des outils à main et à batterie

Les outils de jardin à main sont les premiers à nécessiter un entretien correct. Très souvent sollicités, ils s’exposent aux risques de rouille et aux dépôts de résidus de toutes sortes. La première mesure à adopter est de graisser votre matériel de jardin à l’aide d’huile (de type graisse à vélo) en insistant sur les parties les plus exposées à la corrosion. Idéalement, utilisez des produits antirouille. Les outils pour travailler le sol et la terre doivent être bien séchés à l’aide de brosse. Lavez les équipements métalliques à l’eau et au savon noir, puis séchez-les soigneusement. Tout le matériel tranchant doit être préalablement affûté avec une lime, en veillant à ce qu’un seul côté de la lame soit biseauté sur 1 cm au minimum. Les sécateurs doivent être correctement nettoyés avec du coton imbibé d’alcool, avant d’être acérés à l’aide de pierre à aiguiser en respectant l’angle initial. Une fois que vous avez effectué toutes ces mesures d’entretien annuel, vous pouvez ranger votre matériel de jardin pour l’hivernage. De préférence, fixez les lames des équipements dans une protection adaptée, telle que du sable ou de la cendre séchée, avant de les suspendre dans votre garage ou votre abri de jardin. Les outils à batterie doivent également faire l’objet d’une attention particulière pour leur permettre de passer l’hiver dans les meilleures conditions. Vous devez retirer la batterie et la remiser à l’abri du grand froid et au sec. S’il s’agit de piles de type Nickel-hydrure métallique, veillez à ce qu’elles soient préalablement chargées à 50 % au moins. Les outils qui disposent de batterie Lithium‑ions resteront branchés sur secteur. Pour cela, vous aurez besoin de vous procurer du matériel hivernage en kit.

Mesures d’hivernage pour les matériels à moteurs

D’une manière générale, quand vous vous préparez à ranger vos motoculteurs taille haies ou toute autre machine à moteur dans votre atelier ou garage, vous devez adopter quelques mesures protectrices. En premier lieu, il faut vider et nettoyer les réservoirs à carburant. En effet, qu’il s’agisse d’essence ou de mélange huile/carburant, ce sont des produits périssables et vous devez les renouveler lors de la prochaine saison. Cependant, au lieu de les jeter n’importe où, prenez l’habitude de les déverser dans un bidon et ramenez-les chez un garagiste près de chez vous, qui dispose d’une fosse prévue à cet effet. Avant de ranger votre équipement à moteur, vous devez le faire tourner au ralenti sans appuyer sur l’accélérateur. L’objectif est de vider le carburateur jusqu’à ce que la machine cesse de tourner, de manière à éviter le collage des différentes membranes. Après toutes ces étapes, il est temps de procéder au nettoyage, en insistant sur les ailettes de cylindre ainsi que les filtres. Conservez ensuite votre matériel à l’abri de l’humidité.

Engins à moteurs : les points de contrôle

Il faut savoir que tout type d’engins à moteur, y compris la tondeuse à gazon, doit faire l’objet d’un entretien annuel par période, suivant des points de contrôle bien définis. L’une des sources de dégâts sur ces machines est la stagnation de carburant qui entraîne des dépôts de calamine. Cette dernière peut sensiblement réduire les performances et la durée de vie de votre matériel de jardin. Le fait d’éliminer tout le carburant contenu dans les réservoirs est aussi valable pour les motoculteurs taille haies. Les mélanges d’adjuvant à base d’alkylat peuvent très bien se conserver sans aucun problème ; il suffit de les stocker dans un réservoir pendant tout l’hiver. En revanche, les mélanges fabriqués traditionnellement ne peuvent se conserver que deux mois tout au plus. Les lames de vos appareils doivent faire l’objet de protection particulière contre la rouille. Elles doivent être démontées et enduites d’huile. Privilégiez une substance propre, idéalement prévue spécifiquement pour les chaînes des tronçonneuses, au lieu des huiles de vidange ou de cuisine qui ont tendance à se coller au fil du temps. Vous devrez également vider les réservoirs d’huile pour chaque dispositif démontable. Sur les moteurs à quatre temps, il y a lieu de rajouter de l’huile jusqu’au niveau minimum indiqué en vue de l’hivernage. Dans certains cas, il peut être nécessaire de faire appel à un professionnel du matériel de jardin. En effet, il existe des points de contrôle que vous ne pourrez pas faire chez vous. La plupart des fabricants fournissent dans les notices les vérifications particulières nécessaires et les révisions périodiques à effectuer.

Matériel de jardin : les précautions à prendre

L’hivernage est l’occasion d’accorder des vacances à vos matériels. Néanmoins, il faut prendre quelques précautions. Au moment de vider les réservoirs d’essence et de nettoyer la base du carter, vous devez porter des gants. L’utilisation de gros pinceaux s’avère utile pour enlever les résidus sur les ailettes et l’échappement de votre tondeuse à gazon. Pour débarrasser votre engin des déchets d’herbes ou de terre, passez un grand jet d’eau dessus. Si vous constatez que les lames sont endommagées ou fissurées, vous devez les remplacer immédiatement. Les broyeurs de végétaux doivent être entièrement exempts de branchages. De ce fait, vous devez les faire tourner jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus, puis nettoyer les bouches de sortie avec soin. Pour les machines qui disposent d’un cache de protection, il faut veiller à ce que ce dernier soit remis à sa place avant l’entreposage. Tous les outils doivent être correctement séchés avant le stockage. Pour les mettre à l’abri du gel et de l’humidité, vous aurez besoin de les couvrir de voile d’hivernage ou d’une housse spéciale. Cela permet de les préserver d’éventuelles fientes des oiseaux ou de la poussière. Si vous ne disposez pas d’un garage ou d’un abri de jardin, un porche ou une avancée de toiture fera l’affaire. Dans ce cas, procurez-vous des housses d’hivernage de qualité.

Entretien d’hivernage : faire appel à un spécialiste

Pour maintenir votre équipement d’entretien de jardin en bon état, vous pouvez bénéficier des conseils d’un spécialiste en ligne. Par ailleurs, si vous envisagez d’acquérir une nouvelle machine ou un kit hivernage pour votre piscine, un expert en la matière vous proposera les produits adaptés. Cette solution vous facilitera l’entretien annuel de vos matériels tout au long de l’année. Cette tâche a en effet une grande importance : quel que soit le type de machine, elle conditionne sa durée de vie. Pour que vos engins soient en état de marche au printemps, confiez l’hivernage à une entreprise spécialisée. L’autre avantage réside dans le fait que votre matériel fera l’objet de tests pour en garantir le bon fonctionnement au moment venu. Certains experts proposent même leur propre marque et vous font bénéficier de tarifs très attractifs, tout en offrant une garantie sur leur matériel. Faire appel à un spécialiste est un moyen d’obtenir un gage de qualité et la longévité de vos outils pour le jardinage.