Hiverner sa piscine : les méthodes faciles

Traiter sa piscine au brome : mode d’emploi
juillet 10, 2020
Comment aménager les abords de sa piscine ?
juillet 10, 2020

Durant la saison de froid, les neiges peuvent gravement détériorer votre piscine et les équipements indispensables comme les tuyaux, les filtres, la pompe, les buses, etc. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de choisir l’hivernage passif qui permet à la filtration de la piscine de ne plus tourner. Bien sûr, il existe quelques types de bassins qui résistent favorablement au gel. Toutefois, les piscines autoportantes, qui ne résistent pas aux neiges et au gel, constituent aujourd’hui la catégorie la plus populaire. Pour leur pérennité, on doit les démonter le bassin pendant l’hiver et les remettre en place durant le printemps afin d’en profiter des premiers beaux jours de l’été. Aussi, il est tout à fait possible d’hiverner la piscine pendant cette saison.

Pourquoi hiverner sa piscine ?

L’Hivernage d’une piscine se présente comme un processus permettant de protéger son bassin contre les agressions extérieures inhérentes à la saison du froid. Selon le climat de la région, les propriétaires adoptent l’hivernage passif ou actif. En général, il vous est déconseillé de vider entièrement la piscine. Effectivement, l’eau stockée dans le bassin exerce une pression sur le liner et sur la structure de la construction. Garder l’eau contribue ainsi à éviter toutes sortes de déformations dues à une instabilité du terrain. Cela vous permet également d’éviter d’autres problèmes plus ou moins graves. La principale raison qui oblige les propriétaires à hiverner leurs bassins est quasiment évidente. Effectivement, en toute logique, l’eau gèle à une température donnée. Étant donné que la piscine n’est pas un brise-glace, elle ne peut certes résister aux assauts du froid tout au long de l’hiver. Même si vous vous trouviez dans la région sud de la France où le froid est plus supportable, vous ne pourrez pas vous échapper à une période inédite durant laquelle la température devient de plus en plus basse, assez pour faire geler l’eau. Une situation qui peut à tout moment endommager le circuit de filtrations et faire éclater le système de canalisations. Cela dit, un hivernage réalisé au bon moment et dans les bonnes conditions constitue une sorte de bonne manière permettant d’éviter ce genre de problème. Toutefois, vous pouvez vous libérer de ce type d’entretien dans la seule condition que vous disposez d’une piscine avec abri et une pompe à chaleur. Puisque le bassin est bel et bien protégé sous son abri, elle peut résister aux neiges et à la température très basse. Ce qui vous permet alors d’utiliser votre piscine comme bon vous semble et tout au long de l’année.

Conditions idéales pour bien hiverner sa piscine

Cela peut paraître inattendu aux premiers abords, mais la période parfaite pour hiverner la piscine est le début de l’automne. Le début de l’hiver sera en effet trop tard pour vous y mettre. Dans cette optique, la condition obligatoire pour commencer l’hivernage est la température de l’eau. Sachez alors que ce genre d’entretien doit avoir lieu une fois que la température de l’eau est inférieure à 12 °C. Vous vous demandez certainement pourquoi la température doit être à 12° ou moins. Effectivement, en dessous de cette température, les bactéries et les micro-organismes ne peuvent plus se développer. Vous n’aurez ainsi aucun problème avec la pousse des algues.

À titre d’information, vous aurez besoin d’un peu d’huile de coude pour réaliser l’hivernage passif. En  revanche, vous n’aurez nul besoin de toucher à votre piscine durant la période hivernale. En attendant le printemps, vous aurez alors l’esprit tranquille, sachant que votre bassin est sous une bonne protection. À ce propos, les accessoires et les équipements qui assurent le bon fonctionnement de votre piscine seront en parfait état au retour des beaux jours.

Première étape de l’hivernage : nettoyer la piscine et ses accessoires de traitements de choc

Une piscine a besoin d’être nettoyée en profondeur avant de procéder à son hivernage. Cela en va de même pour tous ses accessoires afin de les garder en parfait état tout au long du moment pendant lequel ils seront inutiles. Ce nettoyage se faire généralement en quelques étapes.

  • Brosser et aspirer le fond du bassin afin d’enlever toutes les impuretés. De même pour les parois et les lignes d’eau.
  • Nettoyer le filtre en utilisant un produit désinfectant et détractant.

Pour la seconde étape de nettoyage, il faut faire un contre-lavage du filtre avant de le rincer pendant quelques minutes. Il vous importe par la suite d’y verser un produit spécial filtre avant de mettre en marche le système de filtration pendant quelques secondes. Durant cette phase, il vous est conseillé de vous référer aux prescriptions inscrites sur le produit utilisé. En ce qui concerne le traitement de choc, il semble judicieux d’utiliser des produits hivernages piscines adéquats comme le chlore, le brome ou encore l’oxygène actif. Pour ce faire, vous aurez simplement à tourner le système de filtration de la piscine pendant environ 24 à 48 heures pour un nettoyage en profondeur des dispositifs.

Deuxième étape : faire baisser le niveau d’eau et ranger les accessoires d’hivernage

Vous avez fini la première étape du nettoyage dans le processus de la mise en place hivernage, vous pouvez alors procéder aux rangements des équipements. Avant cela, n’oubliez pas de réduire le niveau d’eau à environ 10 cm en dessus des buses de refoulement. Cela fait, commencez par vider totalement les équipements de filtration, du chauffage et tout le reste des équipements avant de fermer la vanne du filtre et la vanne d’arrêt. Ensuite, il faut bien sécher, couvrir et ranger soigneusement la pompe et le filtre à l’abri. En ce qui concerne les autres accessoires incontournables comme l’échelle, le pédiluve, la bâche à bulles, etc. Ils doivent être bien rangés dans un endroit adéquat après avoir été bien séchés.

Pour ce qui est du placement des accessoires d’hivernage, veuillez :

  • Enlever le panier du skimmer avant de le placer à la place d’une bouteille ;
  • boucher les buses de refoulement en utilisant un bouchon d’hivernage ;
  • aligner les flotteurs d’hivernage sur la diagonale de la piscine et sur les parois. Pour cela, des bouteilles d’eau vides feront l’affaire.

Est-il nécessaire de faire recours au produit d’hivernage ?

Beaucoup de propriétaires se posent encore des questions sur l’utilité des produits d’hivernage, en remettant en cause leur efficacité. Cependant, ceux-ci sont indispensables pour la simple et bonne raison qu’ils permettent de garder la piscine dans un parfait état le long de la période pendant laquelle elle sera inutile. D’ailleurs, plusieurs marques de produits détergents ont développé des produits adéquats pour hiverner une piscine. Cela dit, il faut verser le produit d’hivernage en veillant à bien répartir de manière uniforme la dose prescrite sur l’emballage. Cela doit se faire dans toute la piscine. Après, il vous importe de couvrir soigneusement la piscine. Pour ce faire, vous avez le choix entre plusieurs types de couvertures, à l’exemple de la bâche hivernage. En outre, il est également possible d’installer un support gonflable sous cette dernière. Cela permet en effet d’éviter la stagnation de l’eau de pluie. Cela permet aussi une meilleure évacuation d’eau après l’averse. Quoi qu’il en soit, afin d’assurer l’hivernage de votre piscine dans les meilleures conditions, il vous est conseillé de vous faire accompagner par un professionnel disposant de tout le savoir-faire et toutes les expériences nécessaires en la matière.