Traiter sa piscine au brome : mode d’emploi

Les étapes pour nettoyer sa piscine manuellement
juillet 10, 2020
Hiverner sa piscine : les méthodes faciles
juillet 10, 2020

Le brome est le traitement le plus répandu en France. Il est aussi efficace que le chlore et présente notamment moins de risques d’irritation et de réactions allergiques.  Le brome est donc la meilleure alternative pour les personnes allergiques au chlore. Réactif et résistant aux rayons UV, il ne demande pas l’ajout d’un traitement chimique stabilisateur. Cependant, il comporte également certains inconvénients et ne convient pas à toutes les piscines. Découvrez son mode d’emploi et la meilleure mesure à appliquer pour profiter de votre piscine en toute sécurité.

Entretien d’une piscine au brome : pourquoi utiliser le brome ?

Le brome est un produit de traitement pour l’eau de baignade. Il s’agit d’un élément chimique de la même famille que le chlore, naturellement présent dans la nature et la mer. En général, il a pour avantage de désinfecter l’eau de la piscine, d’en éliminer les virus, les champignons, les bactéries et les algues, mais il agit également immédiatement et sur une longue durée. Il se présente sous deux formes : en pastilles et en tablettes. Les pastilles brome permettent une diffusion lente et servent à traiter régulièrement l’eau de baignade. Il est recommandé de les diffuser à l’aide d’un brominateur, car le produit est extrêmement réactif et nécessite un contrôle régulier. Les tablettes ou briquettes de brome, quant à elles, sont dédiées à un traitement de choc grâce à leur dissolution rapide. Elles permettent de remonter rapidement le taux de brome lorsque la piscine est particulièrement sale ou que son eau a tourné.

Traitement de la piscine avec le brome : comment ça fonctionne ?

Avant que l’eau de la piscine atteigne le filtre à sable au moyen d’une pompe de filtration, elle est d’abord aspirée par les skimmers et la bande de fond. Elle est ensuite poussée vers le brominateur à travers des buses de refoulement pour la désinfecter et la purifier. Lors de l’utilisation de tablettes de brome, les équipements de traitement du bassin restent exactement les mêmes que pour un traitement au chlore. En revanche, le diffuseur peut être très pratique. L’installation en by-pass ou en dérivation sur le circuit hydraulique est préférable dans la mesure où toute l’eau de la piscine ne passera plus par le brominateur. Il y a une vanne qui peut régler le débit d’eau afin qu’elle puisse prendre le temps d’absorber le brome. Vous pouvez également effectuer un traitement au brome après l’installation du brominateur pour augmenter rapidement le taux du produit. L’utilisation du brome pour le traitement choc de l’eau de baignade n’est pas du tout contraignante en raison de sa dissolution lente. Cependant, il est nécessaire de contrôler le pH de l’eau une fois par semaine pour être plus efficace. S’il est trop élevé ou trop bas, il faut l’ajuster avec un produit approprié.

Quelle est la dose de brome nécessaire pour le traitement de la piscine ?

Le dosage du brome dépend du volume de la piscine, du pH de l’eau et de la température de l’eau de baignade. Il faut veiller à maintenir un pH supérieur à 7,5 pour une efficacité optimale. En règle générale, pour un pH à 7,5, dosez entre 2 et 4 mg/litre de brome, et pour un Ph à 8,5, prévoyez 3 à 5 mg/litre de brome. Le dosage peut être effectué au moyen des kits d’analyse sous forme de tests électromagnétiques ou de bandelettes (tests colorimétriques). Le brominateur dispose généralement d’un testeur électromagnétique qui facilite l’entretien de la piscine. La concentration de brome dans votre bassin doit être comprise entre 1 et 2 mg/l (entre 2 et 4 mg/l pour les spas). Pour une efficacité optimale, maintenez le pH supérieur à 7,5. Il est possible de détecter le brome dans votre piscine avec un pH-mètre ou un test colorimétrique. Le pH-mètre électronique est plus précis dans les résultats, mais plus coûteux.  Pour réajuster le pH, versez du produit pH+ (soude) ou pH- (acide) dans votre bassin.  Patientez pendant trois heures et testez à nouveau le pH. Répétez l’opération si nécessaire jusqu’à ce que le pH souhaité soit obtenu. Pour ajouter du brome, la pompe de filtration doit être arrêtée et les vannes fermées. Ensuite, ouvrez le brominateur et remplissez-le avec des pastilles de brome. Fermez-le, puis ouvrez à nouveau toutes les vannes avant de remettre la filtration en route. Pour réduire le taux de chrome de votre piscine, vous avez deux possibilités : utiliser un neutralisant ou vidanger une partie ou la totalité de votre piscine. Si vous vidangez, il est parfois difficile de savoir quelle quantité d’eau retirer. Ensuite, il est utile d’ajuster le pH et de rajouter du brome pour obtenir le taux souhaité. Le neutralisateur de brome peut baisser le taux de brome ou éliminer tout le brome. Il est nécessaire de réduire le taux de brome lorsque vous décidez de passer au traitement piscine au chlore.

Les avantages d’un traitement au brome pour la piscine

Le premier et principal avantage du brome est sa capacité à débarrasser toutes les bactéries et les impuretés qui s’incrustent dans votre bassin. Le brome est un désinfectant et un oxydant très facile à utiliser, parfait pour les entretiens réguliers. Le brome est plus confortable pour les muqueuses, les yeux et la peau. Inodore et doux, il ne provoque aucune irritation ni aucune allergie pour les baigneurs. En effet, le brome produit des bromamines lorsqu’il interagit avec des composants de la crème solaire, de la salive, de l’urine et de la sueur, et il ne présente aucune irritation ni odeur, contrairement au chlore qui produit des chloramines, plus agressives. Il est donc préférable d’utiliser le brome dans les piscines destinées aux personnes sensibles et aux enfants. Par ailleurs, ce produit possède un rayon d’action plus intéressant que le chlore traitement de l’eau. Cela lui permet de maintenir une efficacité de près de 80 %, même lorsque le pH de l’eau s’élève à 8 ou lorsque la température augmente. En effet, il est moins sensible aux rayons UV, ce qui empêche tout ajout de traitement stabilisant, contrairement au chlore. Ce dernier est détruit par les rayons UV du soleil et nécessite donc un stabilisateur pour se maintenir. Cependant, le stabilisant est concentré dans l’eau et peut arrêter l’action désinfectante du produit. Donc, il est préférable de choisir le brome qui ne nécessite pas l’ajout de ce type de traitement et qui est plus facile à gérer. Le brome supporte bien la température, il reste réactif en cas de température élevée de l’eau, ce qui lui permet d’être utilisé en toute sécurité dans les spas, les bassins chauffés et les piscines exposées.

Les inconvénients du traitement de piscine au brome

Comme tous les autres traitements, le brome présente toutefois certains inconvénients. Il est plus cher, environ 30 à 40 % supérieur au coût du chlore. De plus, si vous choisissez l’option en pastilles, il faut investir dans la mise en place d’un brominateur. Donc, il est nécessaire de l’utiliser pour les petites piscines. Le brome pour la piscine est très corrosif lorsqu’il n’est pas dissous dans l’eau. Ainsi, il nécessite une conservation et une manipulation minutieuse. Il doit être stocké à l’abri de la lumière et de l’air, et surtout être inaccessible aux animaux et aux enfants. En outre, le brome du traitement doit être bien dosé. Toute quantité excessive nécessite une vidange d’une grande partie du bassin, ce qui n’est ni écologique ni économique.